Menthe durant la grossesse : bénéfices et précautions à prendre

Plante aromatique tant connue pour ses propriétés gustatives qu’apaisantes, la menthe est un incontournable qui se décline de multiples manières : en infusion, dans la trousse de secours et de beauté ou comme ingrédient culinaire, toutes les contextes sont bons pour profiter de ses vertus au quotidien.

Elle n’en demeure pas moins une plante médicinale et doit en ce sens être utilisée avec précaution, notamment chez la femme enceinte. Est-il possible d’ingérer de la menthe durant la grossesse ? Quels bénéfices en tirer et existe-t-il des contre-indications chez la femme enceinte ?

Pour répondre à ces questions, nous vous proposons aujourd’hui un tour d’horizon des propriétés de la menthe et de son impact sur la grossesse.

Femme enceinte buvant une infusion à la menthe

Quels sont les bienfaits de la menthe ?

La menthe sous toutes ses formes peut s’avérer fort utile durant la grossesse.

Elle permet notamment de :

  • Calmer les nausées (la menthe poivrée tout particulièrement)
  • Soigner les troubles digestifs
  • Tonifier le corps et l’esprit
  • Favoriser la cicatrisation
  • Prévenir le risque d’inflammation
  • Resserrer les pores et les tissus (propriétés astringentes)

Elle est en outre riche en antioxydants (vitamines C) et en fer.

En bref, la menthe peut être utilisée comme un complément intéressant pour prévenir et palier certains maux du quotidien ou combler de faibles carences.

Menthe et grossesse : est-ce compatible ?

Compte tenu des bénéfices exposés ci-dessus, les utilisations de la menthe durant la grossesse semblent infinies : soulager les nausées de grossesse, les vomissements et autres maux de coeur, ou encore contribuer à atténuer les inflammations, comme les lymphangites.

Bien qu’il s’agisse d’un traitement naturel, il n’est pas pour autant inoffensif, à l’instar de la camomille. En effet, il est important de se rappeler que certaines herbes et plantes sont strictement déconseillées durant la grossesse. Qu’elles possèdent des vertus inhibant les contractions utérines, ou qu’elles soient tout simplement toxiques pour le foetus, plus d’une cinquantaine de plantes sont à éviter durant les 9 mois de grossesse, selon les hautes instances de santé.

Rassurez vous, la menthe sous forme de feuilles et d’infusion est consommable sans risque durant la grossesse. Même si elle possède en effet des propriétés stimulantes pour le corps, son action ne favorise en aucun cas les contractions utérines. Ceci dit, vérifiez toujours que les composants auxquels elle est associée ne présentent aucun danger. Elle constituera dans un allié de taille pour contrer les coups de mou chez la femme enceinte.

Pot contenant de la menthe

Quels sont les risques liés à la consommation de menthe pendant la grossesse ?

Pour consommer la menthe en toute sécurité durant la grossesse, une règle résume ce qu’il faut retenir : seules ses déclinaisons sous forme d’huile essentielle sont à proscrire, car elle peut entraver le bon développement du foetus.

En cas de doute, nous vous conseillons de demander conseil à votre médecin traitant qui vous aidera à estimer un dosage adapté à votre cas particulier.

Les infusions

Les tisanes et autres infusions sont bien connues pour leur action relaxante et leurs propriétés antioxydantes. Et lorsque l’on parle de boissons chaudes, comment ne pas citer la tisane à la menthe, reine des infusions aux yeux de nombreux amateurs. Si la forte odeur mentholée ne vous rebute pas, la tisane à la menthe se trouve être un excellent moyen de lutter contre les troubles gastriques qui peuvent survenir quand on est enceinte.

L’unique précaution à prendre serait de vérifier qu’elle ne contienne pas des ingrédients complémentaires néfastes, comme des additifs ou du sucre en trop grosse quantité.

Un tasse quotidienne d’infusion à la menthe contribuera donc à maintenir votre fraîcheur physique et mentale tout au long de la journée.

Menthe poivrée

Plante vivace phare des adeptes de médecine douce, la menthe poivrée peut uniquement être utilisée sous forme d’infusion pour combattre les nausées et les troubles de la digestion. Les alternatives en stick ou en roll-on sont quant à elle déconseillées à cause de le teneur en huile essentielle.

Stéphanie

Je m'appelle Stéphanie, et je suis passionnée par la maternité. Je fais de mon mieux pour aider les futures mamans à traverser leurs moments les plus délicats avec grâce et force. Avec un peu plus de 10 ans d'expérience en pédiatrie doublée à mon expérience de maman, je m'efforce d'accompagner au mieux les futures et nouvelles maman dans cette nouvelle étape de leur vie.

Vous aimerez aussi...